Des nœuds dans mon fil

samedi 21 janvier 2012

Je vous remercie pour votre compréhension

S'il y a bien une phrase que je ne supporte plus, c'est celle-ci : "Je vous remercie pour votre compréhension".

Ce matin, j'ai accroché la remorque à la voiture pour me rendre à la déchèterie. Un ami déménage, mon mari s'était proposé pour l'aider, mais il sortait de garde, et la remorque était pleine. J'ai donc décidé de me rendre à la déchèterie pour faire gagner du temps à Monsieur Alphonse.

Surprise en arrivant : la barrière est mise. Je me gare, je vais voir le panneau d'affichage avec les horaires : "Déchèterie exceptionnellement fermée du vendredi 17 heures au samedi 15 heures. Nous vous remercions pour votre compréhension".

J'avoue, je reconnais n'avoir eu AUCUNE compréhension.

Cette phrase fleurit partout, pour tout, et pour n'importe quoi : les trains en retard, la poste en travaux, le magasin exceptionnellement fermé : tout le monde veut MA compréhension. Mais c'est oublier les règles les plus élémentaires de politesse.

Demander ma compréhension, c'est me prendre en otage, m'imposer une situation pas normale pour me la faire accepter. On me demande à moi, usager, de comprendre et d'admettre. Mais où est passée la demande d'excuse ? "Nous vous prions de bien vouloir nous excuser pour... nous sommes en tort... nous sommes désolés..." Dans ce cas, le mouvement vient du responsable du dérangement, et nous laisse la possibilité et non plus l'obligation de faire preuve de mansuétude. J'aurais eu beaucoup d'indulgence s'ils s'étaient excusés...


7 commentaires:

  1. C'est très juste !
    Et oui notre patience est mise à l'épreuve par tous ces aléas désagréables.
    Mais comme la patience ne s'apprend que par sa sollicitation, il ne nous reste plus qu'à saisir ces désagréments comme des leçons.
    Autant dire qu'avec mon caractère, ce n'est pas toujours gagné.
    Allez courage !

    RépondreSupprimer
  2. Bien vu! C'est comme "excusez moi" à la place de "je vous prie de bien vouloir m'excuser"...

    RépondreSupprimer
  3. Tu n'es vraiment pas une fille compréhensive ! Et comme je te comprends ! Je crois qu'il n'y a pas si longtemps, j'ai tapé du pied devant mon relais colis "exceptionnellement fermé" parce que je voulais offrir son cadeau à ma soeur TOUT DE SUITE. Et oui, ça m'arrive aussi d'être énervée !

    RépondreSupprimer
  4. Ah oui, c'est bien rageant. A l'ère de la communication, se retrouver devant un simple papier d'information. Et à la dernière minute en plus ! pfff....

    RépondreSupprimer
  5. Tu as déjà beaucoup de chance qu'ils aient laissé un mot, ce n'est pas toujours le cas, ce n'est pas si mal.....

    RépondreSupprimer
  6. Tu as parfaitement raison... et j'imagine sans peine la réaction du banquier si l'on s'avisait d'utiliser la même formule quand le compte pique du nez...

    RépondreSupprimer
  7. En même temps, ils n'ont pas non plus à s'excuser!
    C'est à toi de bien vouloir les excuser déjà pour commencer.
    C'est ce que j'ai dit à un collègue l'autre jour.
    Il m'a dit "je tenais à m'excuser". Je lui ai dit "c'est bien, reste plus qu'à ce que moi je veuille bien le faire..."
    Non mais oh. :-)

    RépondreSupprimer

Blogger ne me permet pas d'accéder à vos adresses mail. Si vous souhaitez me contacter en privé, vous pouvez m'envoyer un mail en cliquant sur "Pour me contacter", en haut à droite de la page de mon blog.