Des nœuds dans mon fil

mercredi 8 juillet 2015

Le malheur des uns fait le bonheur des autres...

Non, je ne suis pas cynique. Lorsque j'ai fait mes courses chez Lidl, samedi dernier, j'ai bien cru que j'avais raté un épisode, j'ai regretté de ne pas avoir lu le journal le matin, parce que je me suis crue en temps de guerre, au cours d'une grande disette : le rayon frais était presque vide. Or il fallait que je trouve quelques laitages, et j'ai pris ce qui restait et qui ne pouvait que plaire à mes pauvres enfants qui n'en ont jamais : des Flamby's ! Le malheur des uns fait en effet le bonheur des autres.
 
Le bonheur des uns fait aussi le malheur des autres :
 
Cet après-midi, Anick des Papilles estomaquées, Sécotine de Sécotine fait sa maligne, et Sissi, si célèbre qu'elle n'a pas besoin de blog pour qu'on parle d'elle, se sont retrouvées chez moi pour la réunion estivale annuelle. C'est une après-midi où on papote, de tout, de l'année, de cuisine, de chacune. On rit beaucoup, on boit du café et on mange des délicatesses emportées par les unes ou les autres. Anick nous offre des légumes du jardin, Sécotine des biscuits, Sissi des douceurs fait maison. C'est tout simplement parfait.
 
Anick qui avait un peu plus de temps que les autres est restée dîner avec nous. Comme je papotais et qu'Anatole avait faim, il nous a préparé des crêpes. A la fin du repas complété par une banane, Ambroise a déclaré que ce n'était pas parce que j'étais repue qu'il l'était aussi, et qu'un Flamby's serait bienvenue pour clore une belle soirée. J'ai fini par obtempérer devant une raisonnement aussi poussé. Albert a alors affirmé qu'un Flamby ne pouvait que se gober, ce qu'Anick a voulu voir. J'ai refusé. Anick a insisté. Je me suis obstinée. Anick s'est entêtée. J'ai quitté la table ne pouvant ratifier un tel comportement. Lorsque je suis revenue, Anick était hilare. Le bonheur des uns fait le malheur des autres.
 
CQFD.
 
Morale : n'invitez pas Anick chez vous si vous avez à la fois des Flamby's et des enfants.
 
 

12 commentaires:

  1. Chez nous le gobage de Flamby's est un grand classique. La première fois MB a un peu pesté. Mais c'est vraiment rigolo tant que cela reste bon enfant sans en mettre partout !

    RépondreSupprimer
  2. Je crois que je n'ai jamais vu personne gober un Flamby.
    Je crois que j'aurais refusé avec autant d'énergie que toi, mais qu'au moment de céder, j'aurais eu la curiosité de rester ^^.
    Mais nous n'en prenons plus depuis des années, les risques sont donc limités.

    RépondreSupprimer
  3. J'ai déjà vu des personnes gober des Flamby mais je ne l'ai jamais fait moi-même et ne le montrerai pas aux enfants (déjà qu'eux chez mes parents ont le droit de le démouler alors que moi à leur âge, c'était tout simplement interdit !!! )

    RépondreSupprimer
  4. J'adore! Ah les Flambys,,,,, inexistants ici d'où leur intérêt pour mes enfants! Chaque fois qu'on va en France - et ça fait un bail qu'on y va plus, ils s'en gavent.... mais ne les gobent jamais, trop rares à leurs yeux pour un tel traitement!

    RépondreSupprimer
  5. Alors ça c'est niet ! (mais en même temps sans rien gober à table ils en mettent toujours à côté pfff !)

    RépondreSupprimer
  6. Tu me fais presque regretter de ne pas être restée ... :-) Quoique si j'avais raconté le gobage de Flamby aux miens, ils auraient forcément voulu tester !

    RépondreSupprimer
  7. mais c'est affreux , ce truc là ..
    ploukkk direct dans l'estomac ? sans passer par la case mastication salive et tout le toutim
    pas bien !
    et puis une bonne crème renversé avec du caramel , vite faite dans la SEB ( 7mn) c'est quand même autrement meilleur...
    j'avoue à une époque j'en achetais aussi , mais je n'ai jamais vu de gobage , faut avoir une grande bouche , non?
    finalement j'aurais dû rester aussi hihihi !

    RépondreSupprimer
  8. Ohlala le gobage de Flanby ! un grand classique chez nous (venu de chez les scouts !) ; le must étant de gober, de faire un parcours en courant, et de dégober (si je puis m'exprimer ainsi) le Flanby intact dans l'assiette ; je n'en parle que par ouïe dire, ne l'ayant jamais autorisé chez nous !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'hésite : vais-je supprimer ton commentaire ou non ? Si mes enfants tombent dessus, ils vont m'imposer le gobage-dégobage. Encore pire. !!!

      Supprimer
  9. haha ! C'est exactement la raison pour laquelle , depuis que les enfants sont scouts, je n'achète plus jamais de flanby . Il y a toujours un moment où ils se trouvent une bonne raison de le gober.

    RépondreSupprimer
  10. c'est précisément pour cette raison que j'interdis les flamby chez moi, parce que l'Homme et les enfants maintiennent que ça se gobe et que ça me dégoute ;-) donc je compatis bien sûr, même si une soirée entre blogueuses sympa, mérite cent fois ça ;-)

    RépondreSupprimer
  11. Faut vraiment que j'essaye... Mais en toute intimité ;-)

    RépondreSupprimer

Blogger ne me permet pas d'accéder à vos adresses mail. Si vous souhaitez me contacter en privé, vous pouvez m'envoyer un mail en cliquant sur "Pour me contacter", en haut à droite de la page de mon blog.