Des nœuds dans mon fil

lundi 1 mai 2017

L'agenda ironique partagé de mai

L'agenda ironique arrive en fanfare chez les "Heures dilettantes" et chez moi pour dignement célébrer ce joli mois de mai qui nous autorise à faire ce qu'il nous plait. Nous espérons que vous n'allez pas vous en priver !

Sonnez trompettes, sifflez flûtes, martelez tambourins, fredonnez des mélodies petits serins ! De toutes parts, nous entendons les concerts qui se préparent, la musique qui fuse, le festival des oiseaux, le récital des sauterelles, le chant du vent traversant de verdoyantes branchées.

Nous vous proposons de poursuivre en musique, écrire sur la musique, écrire en musique, écrire avec de la musique, écrire de la musique. Ce mois de mai, il vous sera demandé d'écrire un concerto composé de vos mots. Pianotez sur votre clavier, ne fuguez pas, laissez libre cours à votre virtuosité, laissez courir librement votre ritournelle.

Tout est permis, sons cristallins ou écho grave et effrayé. Un seul impératif, vous laisser inspirer par "Quelqu'un m'a dit" de Carla Bruni. Oui, vous avez bien lu, nous avons osé, sûres que par votre brio, votre talent, votre bravoure, vous survivrez et surpasserez de vos accords cette chanson ! Et puis, vous insérerez, par-ci, par-là, sans trop triller, cinq titres de chansons ou de musique qui rythmeront votre partition. 

Vous avez jusqu'au 20 mai minuit pour déposer vos partitions, en commentaire ICI. Nous listerons les musiciens de notre orchestre de mai, et vous pourrez voter à partir du 21 mai. Le 28 mai, nous proclamerons les résultats de nos voix de diva (soprano pour "Heures dilettantes", alto pour moi), et nous mettrons un terme à notre duo en désignant le chef d'orchestre du mois de juin. Il aura ainsi 3 jours pour réfléchir à la façon dont il nous mènera à la baguette !



21 commentaires:

  1. Va falloir que je me mette au diapason, moi qui chante faux comme une casserole ! Et puis va falloir que je frappe à la porte de la dame de Nicolas, parce que je ne sais pas ce qu'elle dit de ce que quelqu'un lui a dit. Ben oui ! Je suis un peu-beaucoup hermétique à ce genre de... musique algorithmée ... uniquement faite pour qu'elle bourdonne dans mes pensées et endorme celles qui me font exulter. Mais bon, je vais chercher mon archer, enfoui quelque part dans mon inconscient. Ou demander illico à Georges de ressusciter les trompettes de la renommée. On verra.
    Bisous, jeunes dames ! Et bravo pour votre promptitude (je peux pas m'empêcher avec les mots en -tude) à nous proposer un thème tout à fait canon (de Pachelbel, bien évidemment).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si la porte reste close, tente celle de l'ami Pierrot ! Tu auras la plume, l'encre, et la chandelle !

      Supprimer
  2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  3. Ha ben oui, quelqu'un m'a dit !! bien joué ! vous n'avez pas chômé en ce jour demi férié !
    je rediffuse !!
    :)

    RépondreSupprimer
  4. On va saisir le rythme au bond ! Armstrong, nous ne sommes pas morts !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Carla façon Armstrong, on aura tout vu !

      Supprimer
  5. Le chanter, enchantée, flûte, j'ai un gros penchant pour un certain sieur Mozart plus que pour dame Carla, mais qui jouera, écrira...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quand sieur Mozart rencontre dame Carla, il peut se produire d'étranges choses...

      Supprimer
  6. Bonjour Alphonsine :-)

    voivi ma participation

    https://lajumentverte.wordpress.com/2017/05/07/anaphrases/

    Bon dimanche

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, elle a été notée dans le récapitulatif !

      Supprimer
  7. Des "noeuds dans mon fil" : c'est exactement ce que j'ai fait au mois d'avril...
    je me suis complètement perdue dans le "fil" de l'agenda ironique. J'ai eu beaucoup de mal à passer du sujet à la liste des textes et encore plus de mal à trouver les résultats (deux semaines que j'ai mis...pas douée la fille)

    Bon, j'espère qu'ici , c'est plus simple...
    La mélodie de Madame Bruni, en tout cas, est à mon niveau... ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis assez d'accord avec toi, il y a des blogs un peu compliqués avec toutes leurs pages et tous les clics nécessaires pour arriver sur l'article souhaité. Je ne dois pas être douée non plus !
      Que ce soit chez Marianne ou ici, rien de plus simple. Et puis tu postes ton texte où tu veux, ma boîte mail m'informera du dépôt (soit parce que tu l'auras posté chez Marianne et qu'elle me le transmettra, soit parce que tu l'auras posté chez moi).
      J'ai hâte de te lire, surtout si la mélodie t'inspire !!!

      Supprimer
  8. Do, ré, mi, fa, sol...
    le résultat final est LA :
    http://filigrane1234.blogspot.fr/2017/05/quelques-notes-dantan.html

    (mais là encore, je m'y suis prise en deux fois...:)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai trouvé que la version montante, pas la version descendante...

      Supprimer
    2. Ah bon ? J'ai pourtant ajouté - grâce à toi - quelques vers (de Si à Do), mais il est vrai que ce n'est pas dans une deuxième strophe, j'ai tout accolé.

      Bises et merci encore pour ce beau défi !
      Je vais aller lire les autres productions...

      Supprimer
    3. Je pense que l'approche de mes examens me bloque le cerveau !

      Supprimer
  9. Et me voilà !!!
    https://1pattedanslencrier.wordpress.com/2017/05/16/concours-agenda-ironique-de-juin-quelquun-ma-dit/
    Merci à vous deux !!!

    RépondreSupprimer
  10. La remise en route a été plus compliquée que prévu,mais comme promis, avec juste 4 jours de retard, voici ma participation :
    http://depierreetdesel.canalblog.com/archives/2017/05/17/35295411.html

    RépondreSupprimer

Blogger ne me permet pas d'accéder à vos adresses mail. Si vous souhaitez me contacter en privé, vous pouvez m'envoyer un mail en cliquant sur "Pour me contacter", en haut à droite de la page de mon blog.