Des nœuds dans mon fil

lundi 3 juillet 2017

Un tableau, une histoire (25)

nadia isakova

Ca y est, le train va s'ébranler. Des années que j'en rêve, des années que je me prépare à ce voyage inoubliable. Je n'ai rien oublié, ni le billet de train, ni mon passeport, ni mes aquarelles, ni mon appareil photo. Mon sac est sur ma couchette, il contient les pantoufles que j'enfilerai dès que nous serons sortis de la gare, mon pyjama et ma trousse de toilette, des vêtements de rechange et du parfum. Beaucoup de chocolat pour faire des cadeaux. Je me débrouille en anglais, je connais quelques mots de russes, le mémento de conversation devrait me permettre de me débrouiller durant les 11 jours à venir. Moscou-Pékin, c'est un rêve qui s'accomplit. Après le transsibérien, ce sera le transmandchourien. On m'a promis des paysages à couper le souffle, des forêts de bouleaux à perte de vue, le lac Baïkal et les steppes ; les arrêts pour faire le plein d'eau pour le train et de nourriture pour les passagers. Le samovar chauffe, mes draps ont été déposés sur ma couchette. Mon coeur frémit, le train démarre...