Des nœuds dans mon fil

mercredi 27 septembre 2017

Voiture et musique

L'autre jour, je devais faire des kilomètres en voiture. Un aller-retour de 500 km ! J'aime conduire, mais pour que ce ne soit pas une perte de temps, j'aime organiser ces longs trajets, surtout si je roule seule. J'emprunte des livres à écouter, des cours de philosophie, de la musique, toutes choses qui occupent 5 heures de temps.

Dimanche dernier, n'ayant pu organiser ce trajet impromptu, j'ai proposé à Ambroise de m'accompagner. Habituellement, l'enfant qui circule avec moi peut brancher son Ipod sur l'autoradio, choisir ce qu'il me fera écouter, et mettre le son à fond, parce qu'il y a des musiques qui ne s'entendent qu'avec de la puissance.

Cette fois, Ambroise a emporté son tout nouveau Iphone 4, ancien téléphone de Monsieur Alphonse. Après deux heures de musique tonitruante, je lui ai demandé quelque chose de plus calme : "Tu ne voudrais pas aller siffler sur la colline ?"

Aussitôt dit, aussitôt fait. Ambroise cherche la page de Joe Dassin, les chansons se déroulent les unes après les autres, voilà qu'on entend "la demoiselle de déshonneur". Je sens un intérêt accru d'Ambroise qui s'écrie : "Je ne l'ai jamais entendue, cette chanson"... puis, après un petit temps de réflexion : "Papa nous avait mis les chansons de Joe Dassin sur nos Ipod, mais pas celle-là..."

Ah, cette bonne vieille censure, longue vie à elle !

lundi 25 septembre 2017

"Elle est passée par ici, elle repassera par là"

Je me sens dans l'état d'esprit de la chanson. Sans vraiment courir, je suis largement occupée, je passe par ici, je repasse par là, je trouve des activités plaisantes et je m'en nourris.

Cet été j'ai été privée de mon ordinateur pour cause de réparation. Devant la vitesse de réaction de l'ancien, j'ai été prise de découragement et l'ai lâchement abandonné. Avec lui, ou plutôt sans lui, plus d'Internet, mais pas de regret non plus. De la peinture, des balades, des trajets et des visites, de quoi nourrir de belles journées et d'engranger de beaux souvenirs. 

Avec la rentrée, la recherche de stage pour Augustin, les répétitions des devoirs, le ralentissement de la vie blogosphérique, j'avoue avoir un peu de mal à revenir alimenter mon blog. Il reste que j'ai peu d'inspiration.

Je tiens à vous remercier, vous tous qui avez pris soin de poster un commentaire ou de m'envoyer un mail pour avoir des nouvelles, j'ai été très touchée, c'est pourquoi je suis sortie de mon silence pour vous rassurer et vous assurer que je me porte bien. A très bientôt !