Des nœuds dans mon fil

mercredi 25 octobre 2017

GPS touristique

Il y a deux ans de cela, Monsieur Alphonse m'a offert un GPS. Toute à la joie de ne plus avoir à lui emprunter le sien, je lui ai fait un étui digne de ce nom et réservé la meilleure place dans la voiture.

Nous lui avons trouvé de nombreux avantages, et ne pouvions que nous réjouir de cette acquisition.

Et puis, soudainement, sans crier gare, ce GPS de rêve a subi une transformation aussi soudaine qu'étonnante : il est devenu un GPS touristique. 

Oh, me direz-vous, voilà qui n'est pas si dramatique. Et pourtant... Il choisit la route la plus courte (bien qu'il ne soit pas programmé dans ce sens) entre le point de départ et le point d'arrivée. Il tente alors de nous faire passer sur des chemins agricoles réservés aux tracteurs, il nous mène dans des impasses, il opte pour le col aux mille virages au lieu de la route en ligne presque droite pour nous faire économiser 1 minutes et 47 secondes de route. Depuis, nous faisons demi-tour, nous pestons et râlons, mais rien n'y fait. 

En dernier lieu, il n'a pas été capable de trouver la gare de Mulhouse où nous avions rendez-vous avec Ambroise. Il nous a mené vers la "gare du nord", totalement désaffectée, mais ne nous a pas proposé la "gare centrale" dans sa liste. Heureusement que Monsieur Alphonse a pu rattraper les choses en consultant son Iphone. 

Je n'ai jamais aimé voyager sans carte routière en bon papier. A présent plus que jamais, il me faut retrouver mes anciennes habitudes, pour arriver à pallier l'aspect touristique de ce GPS non contrôlable.