Des nœuds dans mon fil

vendredi 19 janvier 2018

Version longue ou version courte ?

C'est parti pour le troisième mouvement de la sonate en Sol mineur de Jean-Sébastien Bach pour flûte et clavecin. Las, dès la septième mesure, mon professeur s'arrête et m'arrête. Pourtant, j'avais le sentiment d'avoir bien joué, et je ne voyais pas ce qui justifiait une pause intempestive.

- Alphonsine, nous avons une mesure de décalage, que se passe-t-il ? (Il fait bien d'être inquiet, habituellement je suis plus rapide que lui, et arrive en première au point d'orgue). 

Je lui montre ma partition, il constate effaré que j'ai une mesure supplémentaire par rapport à sa partition d'accompagnement. Il me promet de me réécrire ma page.

En rentrant, j'écoute Emmanuel Pahud. Et puis Randal. 

Je constate qu'il existe deux versions, l'une, longue, jouée par Emmanuel Pahud, l'autre, courte, jouée par Jean-Pierre Rampal. Une mesure d'écart, c'est-à-dire une version longue et une version courte. Serait-ce celle que l'on joue les jours où l'on est pressé d'en finir !!! ?


10 commentaires:

  1. ah oui c'est comique qu'il y ait une version "fast" ou "speed" ou "paresseuse"
    (on pourrait en inventer, des étiquettes pour celle qui a une mesure de moins ;-))
    en tout cas, bravo à la musicienne!
    (moi je n'en suis qu'aux Etudes de Gurlitt ;-))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On a tous débuté... Actuellement je travaille 90 minutes par jour...

      Supprimer
  2. Coucou. Ton texte m'a fait rire. Et m'a rappelé les bons souvenirs de la musique de chambre, lorsque la violoncelliste un peu folle n'écoutait personne et arrivait la première à la fin du morceau, tout étonnée que l'on n'est pas suivi. :-))
    90 minutes? C'est beaucoup. Mais quand on aime, on ne compte pas. Bises alpines.

    RépondreSupprimer
  3. J'aurais juré que Bach n'avait fait que des versions longues....

    RépondreSupprimer
  4. Quand Jean-Sébastien Bach a joué sa sonate pour la première fois il s'est rendu compte que la plupart des gens n'avaient pas forcément d'intérêts à acheter son dvd puisqu'ils avaient déjà entendu le morceau auparavant. C'est à ce moment qu'il a décidé de composer une version longue afin de détrousser les plus naïfs qui pourraient clamer haut et fort que eux avaient la "bonne" version.

    Des siècles plus tard Hollywood se sert toujours de cette habile technique...

    RépondreSupprimer
  5. J'aime bien les versions longues, j'ai le temps de faire mon ouvrage ... ;-)

    RépondreSupprimer
  6. Excellent !
    Nous n'avons donc même pas inventé les versions "extented"...
    Non : on joue les versions courte pour la radio, les versions longues en soirée... ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors j'ai résolu le problème des commentaires sur Blogspot : ce n'est pas Blogspot qui ne m'aime pas, c'est mon ordinateur qui n'aime pas Blogspot... Je vais désormais pouvoir à nouveau commenter tes posts régulièrement :)

      Supprimer
  7. J'ai eu le même problème avec "que ma joie demeure" (répété séparément par les deux branches de la famille), Bach aurait-il laissé deux autographes? (j'en doute… une erreur d'un copiste lointain, probablement)
    90 minutes ! Je suis plus proche des 9 minutes, hélas ! Et encore…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un complot supervisé par Astier ! Tout s'explique !

      Supprimer

Blogger ne me permet pas d'accéder à vos adresses mail. Si vous souhaitez me contacter en privé, vous pouvez m'envoyer un mail en cliquant sur "Pour me contacter", en haut à droite de la page de mon blog.