Des nœuds dans mon fil

Pour accéder au livre

"Comment j'ai aidé mon enfant dysphasique"
 
 
Une maman d'un enfant dysphasique, une école (privée) rejetant cet enfant, des orthophonistes/logopédistes tantôt dévouées et généreuses de leurs compétences, de leurs idées, de leur soutien, tantôt au contraire dans une situation de rejet parce que l'enfant ne correspond pas à leurs vues.
 
Une maman qui ne baisse pas les bras, qui ne compte sur personne, et surtout pas sur l'Education Nationale qui, sous prétexte d'intégration, veut le scolariser à tout prix dans sa classe d'âge sans tenir compte de ses difficultés.
 
Une maman qui décide alors de scolariser son enfant à la maison, et de lui apporter, jour après jour, la nourriture dont son cerveau a besoin et qu'il peut absorber.
 
Une maman qui en a terminé avec l'école à la maison et qui souhaite faire profiter les autres de son expérience. C'est pourquoi elle met à disposition, ici, le téléchargement du livre qu'elle a écrit sur les moyens à utiliser pour aider un enfant dysphasique à avancer dans la vie.

Pour télécharger le livre, cliquer sur le cadre ci-dessous :
 

https://drive.google.com/file/d/0BzXS_Ms6iYewWGZRV1FVY3g3T00/view?usp=sharing
 
 
Ce livre est le fruit de dix ans de travail. Il n'est pas libre de droits. Les citations sont autorisées si vous mentionnez mon nom et l'adresse de ce blog.



 
 
 
 

14 commentaires:

  1. C'est un travail titanesque que tu as réalisé avec brio, bravo ! Le système éducatif français n'est hélas pas adapté aux enfants "différents", Augustin a eu beaucoup de chance de bénéficier de ton temps et de ta patience. Soyez très fier de vous !

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Alphonsine, ton livre ne pouvait pas mieux tomber. Je te copie ce que j'ai écrit à Sécotine lors de son partage. Je vais m'y plonger, nous ne sommes pas sûr pour la dysphasie, par contre la dyslexie et la dyscalculie, c'est certain ... et il y en a un, j'ai même des doutes sur une dyspraxie ... Bref, joie et bonheur. Mais mes enfants sont en 6ème et CE2 et celui de 6ème n'est vraiment pris en charge (par le biais de l'école j'entends) que depuis la rentrée ... du coup, on a pris les devants avec celle de CE2 pour mettre des choses en place déjà maintenant

    "Oh purée, si tu savais comme ton lien tombe méga à pic. j'ai 2 enfants qui ont de multiples dys et hier je discutais avec l'orthophoniste qui avait eu la conseillère d'orientation psychologue en ligne il y a peu de temps et qui pense que j'en ai un qui est dysphasique ... depuis ce matin je fais des recherches ... Merci!!!"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si c'est au CE2 qu'elle pense à la dysphasie, c'est qu'elle n'est pas très prégnante, il sera plus facile de ré-éduquer, d'autant plus que ton enfant a certainement déjà mis en place des compensations pour contourner les problèmes.
      Le problème de la dyscalculie, c'est que peu d'orthophonistes sont compétentes dans ce domaine : leur rayon d'action est tellement large qu'elles ne peuvent être spécialistes dans toutes les questions.
      Bon courage à toi, Aurélie ! Tu me raconteras...

      Supprimer
  3. formidable , cet enfant t'a aussi appris beaucoup , à toi !
    bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, même si je me serais bien passée de ce savoir !
      Bises, chère Sissi, et n'oublie pas qu'on se revoit à la fin du mois !

      Supprimer
  4. Je confirme après avoir lu ton livre, fonce chez Eyrolles ! Ils font tout un tas d'ouvrages didactiques et pragmatiques, or c'est l'essence même de ton livre ! Chapeau, il est excellent ! Il faut vraiment le diffuser !

    RépondreSupprimer
  5. Et en plus tu as déjà des tas d'illustrations, d'exemples concrets, tu montres bien tes tâtonnements et tes réussites, on comprend très bien quels sont les éléments à prendre en compte, les points d'attentions, tous les petits détails auxquels on ne fait pas attention lorsqu'on ne connaît pas cette problématique. Puis-je le diffuser auprès de mes collègues ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien sûr, mon but est vraiment de pouvoir rendre service. Tu ne peux imaginer comme j'aurais aimé avoir un tel livre lorsque j'ai démarré...

      Supprimer
  6. Super boulot ce livre ! J'ai juste survolé car je n'en ai pas "besoin" pour l'instant, mais je réalise l'ampleur de la tâche, et qui sait ce qui peut arriver ou qui on peut rencontrer, je garde précieusement le lien.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton commentaire si encourageant.

      Supprimer
  7. Merci Alphonsine ! Ton livre et ton témoignage m'encourage. Notre aîné vit avec une dyspraxie. Ce ne sont pas les mêmes besoin que ton cher Augustin, mais ce n'est pas non plus toujours évident. Je suis encore en train d'apprendre et de glaner des "trucs" pour l'aider au maximum. Merci pour ta persévérance !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chère Linon, un seul mot d'ordre : patience. Surtout crois en toi, crois en lui et n'écoute que les gens positifs.
      Courage !

      Supprimer
  8. Merci infiniment, voilà qui va m'ouvrir des horizons pour ma fille...

    RépondreSupprimer

Blogger ne me permet pas d'accéder à vos adresses mail. Si vous souhaitez me contacter en privé, vous pouvez m'envoyer un mail en cliquant sur "Pour me contacter", en haut à droite de la page de mon blog.